BRIBES EN LIGNE
carissimo ulisse,torna a 1254 : naissance de vous êtes antoine simon 16       s̵       au les durand : une 1-nous sommes dehors.   je n’ai jamais  le grand brassage des c’est la chair pourtant vous dites : "un ma mémoire ne peut me pour mireille et philippe légendes de michel sixième rossignolet tu la la fonction,       une  on peut passer une vie rêves de josué, bruno mendonça et nous n’avons rien     surgi pur ceste espee ai dulor e       nuage dernier vers aoi folie de josuétout est rêve, cauchemar, ce qui fascine chez patrick joquel vient de ….omme virginia par la reprise du site avec la voile de nuità la       tourne entr’els nen at ne pui pour qui veut se faire une raphaËl si, il y a longtemps, les le nécessaire non     " mesdames, messieurs, veuillez la vie est dans la vie. se  les éditions de  “ne pas tes chaussures au bas de je n’hésiterai les parents, l’ultime       la     &nbs marcel alocco a la vie est ce bruissement la pureté de la survie. nul station 7 : as-tu vu judas se il n’y a pas de plus torna a sorrento ulisse torna   saint paul trois ce paysage que tu contemplais iv.- du livre d’artiste accorde ton désir à ta       midi dans ce périlleux le géographe sait tout       aujour peinture de rimes. le texte       ce dernier vers aoi temps de pierres mi viene in mentemi deux nouveauté, un jour, vous m’avez     sur la  hors du corps pas       &n bien sûrla ensevelie de silence, et la peur, présente       apr&eg   pour olivier madame dans l’ombre des fin première marché ou souk ou       une tendresse du mondesi peu de pour frédéric non, björg, au seuil de l’atelier       je me on croit souvent que le but dernier vers aoi mes pensées restent la bouche pleine de bulles douce est la terre aux yeux et ma foi, histoire de signes . " je suis un écorché vif. ouverture de l’espace     pluie du décembre 2001.       je au matin du quand c’est le vent qui v.- les amicales aventures du dernier vers aoi en ceste tere ad estet ja sauvage et fuyant comme les textes mis en ligne josué avait un rythme     son       pav&ea (josué avait au commencement était       nuage       alla       pav&ea       sur pourquoi yves klein a-t-il j’oublie souvent et encore la couleur, mais cette       reine     quand leonardo rosa il arriva que       & i.- avaler l’art par j’ai perdu mon de l’autre a dix sept ans, je ne savais dernier vers aoi   encore une de profondes glaouis "l’art est-il dernier vers aoi toi, mésange à   ces notes le lent tricotage du paysage       avant je me souviens de dessiner les choses banales  si, du nouveau dernier vers aoi essai de nécrologie, une il faut dire les troisième essai et       &agrav    de femme liseuse mais non, mais non, tu il y a tant de saints sur il existe au moins deux libre de lever la tête …presque vingt ans plus antoine simon 27   entrons deuxième approche de le 2 juillet m1       la cité de la musique pour jean gautheronle cosmos ils s’étaient sixième après la lecture de du fond des cours et des ce 28 février 2002. dernier vers aoi pour andré a supposer quece monde tienne dans les carnets pour andré villers 1) le 28 novembre, mise en ligne l’impression la plus on cheval et…  dits de À la loupe, il observa quelque temps plus tard, de la force du corps,       soleil les dessins de martine orsoni  improbable visage pendu un verre de vin pour tacher saluer d’abord les plus c’était une temps de cendre de deuil de beaucoup de merveilles la communication est dans les rêves de la ecrire les couleurs du monde       quinze le coquillage contre passent .x. portes, sables mes parolesvous raphaël       fourmi ce monde est semé carles respunt : juste un mot pour annoncer et je vois dans vos le ciel de ce pays est tout    regardant ma chair n’est inoubliables, les "et bien, voilà..." dit       bruyan autre petite voix soudain un blanc fauche le       la elle ose à peine     faisant la       un       entre qu’est-ce qui est en la rencontre d’une tendresses ô mes envols démodocos... Ça a bien un de mes deux mains       grimpa je ne saurais dire avec assez   pour théa et ses il en est des meurtrières. quatrième essai rares       vu i en voyant la masse aux madame, vous débusquez s’ouvre la f le feu est venu,ardeur des       bonheu dans les écroulements « amis rollant, de fontelucco, 6 juillet 2000 coupé en deux quand       maquis exacerbé d’air la musique est le parfum de    courant il était question non  née à et que vous dire des pour michèle aueret 1. il se trouve que je suis       ton "ah ! mon doux pays, clere est la noit e la dernier vers aoi     m2 &nbs nous savons tous, ici, que antoine simon 25 mon cher pétrarque,       crabe- paysage de ta tombe  et se placer sous le signe de  pour le dernier jour maintenant il connaît le imagine que, dans la la fraîcheur et la douze (se fait terre se me     ton   1) cette comment entrer dans une clquez sur       l̵       m&eacu si tu es étudiant en autre citation"voui pour le prochain basilic, (la quelque chose un tunnel sans fin et, à   si vous souhaitez paien sunt morz, alquant marie-hélène laure et pétrarque comme  l’écriture antoine simon 24 encore une citation“tu       magnol antoine simon 5  la lancinante macles et roulis photo 7       et tu       banlie       bonhe art jonction semble enfin mult ben i fierent franceis e dans un coin de nice, vi.- les amicales aventures dans les carnets autre essai d’un madame est toute la terre a souvent tremblé a propos d’une equitable un besoin sonnerait je reviens sur des viallat © le château de c’est le grand f dans le sourd chatoiement       o  “s’ouvre ne pas négocier ne l’homme est « e ! malvais avez-vous vu suite de siglent a fort e nagent e     dans la ruela       antoine simon 13       la dans le monde de cette       cette depuis ce jour, le site 1 la confusion des     longtemps sur derniers       voyage d’un côté dans le pays dont je vous   on n’est le 19 novembre 2013, à la j’aime chez pierre "la musique, c’est le 1257 cleimet sa culpe, si  c’était   maille 1 :que 5) triptyque marocain diaphane est le mot (ou de pareïs li seit la pour jean-marie simon et sa régine robin, temps de bitume en fusion sur ma voix n’est plus que des quatre archanges que dernier vers aoi dans le train premier zacinto dove giacque il mio les cuivres de la symphonie       &agrav 13) polynésie un besoin de couper comme de madame porte à l’erbe del camp, ki       b&acir pour jean-louis cantin 1.- ki mult est las, il se dort al matin, quant primes pert approche d’une a ma mère, femme parmi bal kanique c’est antoine simon 30 dans ce pays ma mère       les f les marques de la mort sur et ces frères et tu le sais bien. luc ne       sur le       dans   la baie des anges à bernadette charogne sur le seuilce qui la mort, l’ultime port,   voici donc la une errance de       à pour anne slacik ecrire est       le       &n antoine simon 14     le dans le patriote du 16 mars le soleil n’est pas f le feu s’est       é pour robert quand nous rejoignons, en ouverture d’une dernier vers aoi quant carles oït la antoine simon 22 travail de tissage, dans ma voix n’est plus que dernier vers aoi souvent je ne sais rien de béatrice machet vient de clers est li jurz et li     un mois sans ce jour-là il lui  l’exposition        fourr& elle disposait d’une    il ce qui importe pour       au j’ai travaillé       dans la parol

Accueil > Personnalités > Gérard

Gérard


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette